Partagez ce site

Sur Un Air De Pologne

Association Loi 1901

 

200 Impasse des Oliviers

83690 Sillans La Cascade

 

06 58 86 60 78

Sur Un Air De Pologne
 
Association Loi 1901
06 58 86 60 78

Toute utilisation, tout usage, toute exploitation à toutes fins de cette création intellectuelle privée, est strictement interdite et passible de poursuites judiciaires.

Pages d'Histoire

HĂ´pital Lenval Ă  Nice

Le Baron de Lenval, d'origine Polonaise, est né le 3 juillet 1836.

Il repose dans le caveau familial au cimetière de Nice.

 

La fondation Lenval est une fondation reconnue d'utilité publique qui assure la gestion d'un hôpital pour enfants et de plusieurs établissements sociaux et médico-sociaux à Nice. Fondée en 1888 sous l'impulsion de l'industriel et philanthrope polonais Leon Loewenstein, elle se développe par la suite grâce aux dons de différents bienfaiteurs. La structure principale de la fondation, l'hôpital Lenval, accueille aujourd'hui l'ensemble des services pédiatriques publics de l'agglomération niçoise. Le bâtiment abrite également la polyclinique Santa Maria.

 

Historique
La fondation est créée par le baron Leon WĹ‚adysĹ‚aw Loewenstein de Lenval1, un industriel polonais qui vit à Bruxelles et à Nice. En 1884, après la mort de son fils MieczysĹ‚aw âgé de onze ans dans la villa Stirbey à Nice, il décide de consacrer 150 000 francs-or à la création d'un hôpital pour enfants à Nice. L'hôpital, appelé alors « Hospice Lenval », est inauguré le 22 mars 1888 sur la promenade des Anglais et compte deux lits. Le service infirmier est assuré par les Sœurs de Saint Vincent de Paul et les médecins sont bénévoles. Le 8 mai 1893, la fondation est reconnue d'utilité publique par décret du président Sadi Carnot. Jusqu’à la fin de leur vie en 1900, les Lenval ont sponsorisé  cet hôpital. Les dons des Niçois et des Polonais qui habitent la ville permettent à l'établissement de fonctionner.

En 1911, un legs de la veuve du banquier Henri Germain permet à la fondation d'ouvrir un établissement pour enfants convalescents dans le quartier de Saint-Antoine-de-Ginestière. Elle inaugure également le centre Costanzo dans le quartier du port, qui permet aux enfants de cette partie de la ville de bénéficier de consultations médicales.

Lors de la Première Guerre mondiale, l'hospice Lenval est utilisé pour soigner environ 3 000 soldats français blessés. Peu après, la construction d'un deuxième bâtiment, le pavillon Dauprat, s'achève. Il est bientôt suivi d'un troisième en 1930, la pavillon Corniglion Molinier, consacré aux nouveau-nés, et d'un quatrième en 1955, le pavillon Maurice Gilles.

La fondation crée par la suite plusieurs établissements sociaux. En 1977, elle ouvre une pouponnière destinée à recueillir les enfants en bas âges abandonnés ou retirés à leur famille. En 1977, elle crée l'institut Les Chanterelles à Saint-Antoine-de-Ginestière, responsable des enfants atteints de surdité. En 1986, dans le même quartier, elle fonde l'institut Henri Germain, qui héberge des enfants polyhandicapés.

En 1989, la fondation lance la reconstruction des bâtiments abritant l'hôpital Lenval. Menée en plusieurs phases successives, cette opération s'achève en 2008 avec la destruction du dernier bâtiment historique, le pavillon Dauprat, et son remplacement par un nouvel immeuble. L'agrandissement des locaux qui s'ensuivit permet à l'hôpital d'accueillir en son sein, à partir de 1999, la polyclinique Santa Maria.

Le 3 août 2010, à la suite d'un accord entre les deux structures, l'ensemble des services de pédiatrie du CHU de Nice et de la fondation Lenval sont regroupés à l'hôpital Lenval. Il est créé à cette occasion un groupement de coopération sanitaire appelé « Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval ». L'ambition est de créer à terme un centre de la femme, de la mère et de l'enfant4.

 

Activités

La façade donnant sur l'avenue de la Californie avec l'entrée de l'hôpital.
L'hôpital Lenval, depuis sa reconstruction, dispose de trois bâtiments d'une surface totale de 30 000 m2. Un parking de 300 places est construit au sous-sol et une hélistation est aménagée sur le toit de l'aile est. L'établissement assure l'ensemble des activités pédiatriques : la médecine, les urgences, la réanimation, la chirurgie et la psychiatrie. À la suite du regroupement avec le CHU de Nice, la structure traite chaque année environ 150 000 consultations et 55 000 admissions aux urgences. Prochainement, lorsque les locaux le permettront, devraient être transférés la maternité, la médecine néonatale et le service de d'hémato-cancérologie pédiatrique du CHU.

 

Organisation
La fondation Lenval est sous la responsabilité d'un conseil d'administration composé de douze membres élus pour neuf ans et renouvelés par tiers tous les trois ans. Trois d'entre eux sont nommés par le préfet des Alpes-Maritimes6. En 2014, le directeur général de la fondation est Arnaud Pouillart. Le budget de fonctionnement de la structure regroupant les activités pédiatriques de la fondation et celles du CHU de Nice s'élève à 60 millions d'euros.

Varsovie détruite

L'Armée Bleue de Haller

Cliquez sur le lien pour accéder à l'article

 

https://sites.google.com/site/armeepolonaise/l-armee-bleue-de-haller

Solidarnosc..
Il y a 40 ans...

Le 13 décembre 1981, la loi martiale est proclamée en Pologne par le gouvernement communiste. Des dizaines de milliers de personnes sont arrêtées et envoyées dans des camps d’internement. Les communistes tentent de rétablir brutalement leur autorité par un coup de force face à Solidarność, le mouvement syndical libre qui venait de naître. La situation dégénère aussi d’un point de vue économique, les tickets de rationnement sont rétablis.... 
Aussitôt, la France et son peuple se mobilisent massivement pour aider la Pologne. Très rapidement, dans la majorité des grandes villes et dans les villages de France se créent spontanément des comités de soutien à Solidarność. Ces communautés vont fournir à la Pologne et à Solidarność une aide matérielle et logistique essentielle qui va durer jusqu’à la fin des années 1980. Cette exposition est dédiée à tous les Français et toutes les Françaises qui, souvent dans l’anonymat, ont participé à cette mobilisation populaire de soutien à une nation en détresse. 

 

Tous les ans, le 13 décembre à 19h30 les Polonais allument une bougie à leurs fenêtres. C’est devenu une tradition, un acte commémoratif du jour anniversaire de la proclamation de la loi martiale en Pologne le 13 décembre 1981. C’est une lumière symbolique allumée pour les victimes de la loi martiale. Ce geste a pour but de commémorer tous les opposants qui au temps de la loi martiale ont perdu leur vie, ont été internés et ont subi des représailles du gouvernement communiste. En allumant une bougie à notre fenêtre, nous témoignons notre reconnaissance à tous ceux qui ont fait preuve d’un grand courage, qui n’ont pas hésité à risquer leur vie, qui se sont battus pour défendre nos droits. 
La loi martiale a été instauré il y tout juste 40 ans, mais nous n’avons pas oublié. Nous perpétrons la tradition en allumant une bougie, en Pologne et à l’étranger. Vous aussi, vous pouvez nous rejoindre, dans un geste de solidarité envers les Polonais. Allumez une bougie symbolique pour commémorer les victimes des représailles communistes. Aux victimes de la loi martiale ! Allume la Lumière de la Liberté ! 

MAURYCY MOCHNACKI

Le 26 novembre 2021, j'ai été invitée, par l'Ambassade de Pologne à Paris, à participer au départ de Maurycy MOCHNACKI, pour la Pologne,

après 187 années de repos sur la Terre Française, à Auxerre dans l'Yonne.
 
Participaient à cette cérémonie officielle:
 
- Monsieur Jan DZIEDZICZAK, Ministre de la Communauté Mondiale Polonaise.
- Monsieur Tomasz MLYNARSKI, Ambassadeur de Pologne en France.
- Monsieur Andrzej SZYDLO, Consul Général de Pologne à Paris.
- Monsieur Jan BADOWSKI, Directeur de Cabinet auprès de la Chancellerie du Premier Ministre.
- Monsieur Crescent MARAULT, Maire de la Ville d'Auxerre.
- Madame Jolanta NIEDZIELA- THEBAULT, Chargée de Communication auprès de l'Ambassade de Pologne à Paris.
- Madame Anna BILOS, Directrice de l'Institut Polonais de Paris.
 
Il a été décidé, il y a quelques mois, que le restes mortuaires de Monsieur Maurycy MOCHNACKI seraient ramenés sur Terre Polonaise,

comme il le souhaitait ardemment de son vivant.
C'est donc pour fêter ce retour vers la Terre Natale que des Membres de la Communauté Polonaise s'étaient réunis.
Dans un solennel recueillement, ils ont salué l'exceptionnel personnage qu'était et que demeure Maurycy MOCHNACKI. 
 
Qui était-il?
 
Maurycy MOCHNACKI était un écrivain, un historien, un intellectuel influent, un ardent défenseur de la Patrie Polonaise, un farouche opposant aux forces tsaristes,

un ami de Frédéric CHOPIN, un courageux insurgé contre l'occupant russe, une figure de proue du Romantisme Polonais,

un chef spirituel de la Grande Emigration Polonaise.
Ses idées et ses actions d'opposition à la puissance russe déplaisaient fortement. Il fut donc condamné à la pendaison. Il décida, de ce fait, de fuir la Pologne et organisa son exil à Auxerre où il continua d'écrire et de s'exprimer, heureux d'avoir trouvé un havre de sécurité...
Ses oeuvres sont teintées d'idées progressistes, de patriotisme, de soif de liberté, de rêve de retour en Pologne,

du souhait profond de renaissance d'une Pologne indépendante et souveraine.
 
C'est entouré de marques de profond respect, de grande admiration qu'il a quitté, le 27 novembre 2021, par avion militaire,

la Terre Française où il a pu trouvé la paix pour créer ses nombreux ouvrages de qualité.
 
Les plus grands honneurs lui ont été rendus à Auxerre et à Varsovie.
 
Reconnu comme un grand écrivain aux idées éclairées, comme un exemple pour les générations actuelles, il a regagné sa Patrie, sa Terre de naissance où, désormais, il repose pour l'éternité dans le carré des Grands Personnages Polonais, au Cimetière "POWAZKI" qui est "Le Père Lachaise" varsovien...
  

Monument de Maurycy Mochnacki à Auxerre

Cérémonie au cimetière d'Auxerre en présence des Militaires Polonais

Chant militaire Polonais

Cette musique a été interprétée à la trompette lors du départ de Maurycy Mochnacki pour la Pologne, le 26 novembre 2021, au cimetière Saint Amâtre à Auxerre.

Quelques paroles de ce chant retiennent notre attention:

"Ĺšpij kolego w ciemnym grobie
Niech się Polska przyśni tobie".

Traduction:
Dors, Camarade, dans ta sombre tombe!
Que la Pologne soit dans tes rêves!

Drapeau "Sur Un Air De Pologne", présent à la Cérémonie.

Anne Wozniak et Christian Gaisse

Monsieur Andrzej Szydlo

Consul Général de Pologne à Paris

suivi de :

Monsieur Jan Dziedziczak,

Monsieur Crescent Marault

Monsieur Tomasz Mlynarski

Madame Jolanta Niedziela-Thebault

Réception dans une cave auxerroise.
De gauche à droite: 
Monsieur Jan DZIEDZICZAK
Madame Anne WOZNIAK
Monsieur Christian GAISSE

De gauche à droite:
Monsieur Crescent MARAULT
Madame Anne WOZNIAK
Monsieur Jan DZIEDZICZAK

De gauche à droite:
Monsieur Jan BADOWSKI, Directeur de Cabinet auprès de la Chancellerie du Premier Ministre.

Madame Anne Wozniak
 

De gauche à droite: 
Madame Jolanta NIEDZIELA-THEBAULT, Chargée de Communication à l"Ambassade de Pologne à Paris.
Monsieur Jan DZIEDZICZAK, Ministre de la Communauté Mondiale Polonaise.
Monsieur Crescent MARAULT, Maire d'Auxerre.

Cercueil du Maurycy MOCHNACKI

Monument de Maurycy Mochnacki à Varsovie

(Reproduit à l'identique de celui d'Auxerre)

Napoléon et la Pologne

                                                                 
 

Le 5 mai 1821, mourait Napoléon ...
A l'occasion du Bicentenaire de la mort de l'Empereur, je vous propose cet article concernant les relations qu'a entretenues Napoléon avec
 
                                                                       la Pologne et surtout avec Marie Walewska...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie naît dans un pays occupé. Les révoltes et soulèvements contre les occupants russe, prussien et autrichien sont réprimés dans le sang.
Dans les salons aristocratiques et dans les tavernes populaires, l'attention des Polonais est retenue par les informations reçues de France.
Napoléon Bonaparte, Maître de la France, ne pourrait-il pas devenir un possible libérateur de la Pologne ?...
 
De jeunes et courageux Polonais rejoignent l'Armée Française.
Le Premier Régiment de chevau- légers Lanciers Polonais de la Garde Impériale, unité célèbre de Cavalerie Légère, est créé

sous le commandement du Colonel Wincenty Krasinski.
Napoléon disait:"Il n'y a rien d'impossible à mes Polonais!", tant il les estimait pour leurs valeurs militaires.
 
Ce sont ces Lanciers Polonais qui se feront remarquer par leur bravoure, lors de la grande bataille, aux côtés de Napoléon, à Samosierra, en 1808. 
Ce sont, eux aussi, qui resteront fidèles à l'Empereur... jusqu'à la fin...

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En l'an 1807, Napoléon est sur le Sol polonais, non loin de Varsovie et il fait la connaissance de Marie Walewska. Bientôt, après une rencontre lors d'un bal officiel, il lui fait parvenir un immense bouquet de fleurs, accompagné d'un mot écrit de sa main:
 
                              "Je n'ai vu que vous... Je n'ai admiré que vous... Je ne désire que vous... N."
 
L'entourage de Marie ne s'oppose pas à ce rapprochement et y voit même l'occasion de ... sauver la Pologne !
Marie devient donc officiellement la maîtresse de Napoléon. Pour elle, accepter cette relation est un acte de courage patriotique.
L'Empereur l'emmène au château de Finckenstein...
Leurs amours printanières resteront gravées dans la mémoire de Napoléon comme des moments... uniques.
 
Pouvait- il en être autrement ?...
 
Napoléon, l'évoquant, disait d'elle:
"Une femme charmante,un ange! C'est bien d'elle qu'on peut dire que son âme est aussi belle que sa figure!"
 
Une contemporaine écrit:
"Elle n'était pas précisément grande mais elle avait la taille bien prise, les cheveux blonds, le teint clair, la figure pleine, un sourire agréable et un timbre de voix qui la rendait sympathique aussitôt qu'elle parlait; modeste et sans prétention, très réservée dans ses gestes et toujours très simple dans sa toilette,

elle avait comme femme tout ce qu'il faut pour plaire et être aimée."
 
Le temps passe et les deux tourtereaux semblent très épris l'un de l'autre... Ces sentiments ne font pas oublier à Marie le sort de la Pologne.
Hélas, Marie et les fidèles soldats polonais n'obtiendront, à leur grand regret, que la renaissance d'une partie de la Pologne qui deviendra seulement, de 1807 à 1815,

le Grand Duché de Varsovie.
 
Le 4 mai 1810, naît Alexandre, fruit des amours de Napoléon avec Marie Walewska.
Cet enfant naturel s'appelera
 
 
                                           Alexandre, Florian, Jozef, Colonna Walewski (nom de l'époux de Marie).
 
Mais... Napoléon préfère Marie-Louise d'Autriche, parti plus intéressant, qu'il épouse le 2 avril 1810.
Pourtant, il s'affichait ouvertement avec Marie et l'appelait:"Mon épouse polonaise"...
Les intérêts politiques dépassent souvent les sentiments ..., fussent-ils sincères et profonds...
 
Néanmoins, l'Empereur, devenu aussi père de l'Aiglon, prend, en présence de Marie Walewska, des dispositions pour garantir l'avenir du jeune Alexandre.

Lui seront  attribués soixante fermes dans les environs de Naples, une rente, des armoiries et le titre de Comte d'Empire.
 
Alors que Napoléon a tout perdu, Marie sera la seule à lui rendre visite, avec Alexandre, sur l'île d'Elbe.
 
Alexandre Colonna Walewski fut agent secret en Pologne au bénéfice de Louis Philippe, Officier Français en Algérie, Ministre Plénipotentiaire, Ambassadeur, Sénateur, Ministre d'Etat avec la Direction des Beaux Arts, Député du Corps Législatif et Président de ce même Corps.
 
On sait que l'Aiglon, fils légitime de Napoléon, est mort très jeune.
 
Aujourd'hui, il reste des descendants de Napoléon et de Marie Walewska...
 
Dans la descendance directe de Napoléon 1er, Alexandre était le mieux "positionné", bien qu'enfant naturel non reconnu par Napoléon. 
Mais Alexandre n'a jamais tenté de faire valoir ses droits. 
S'il s'était, en temps voulu, manifesté, le contexte politique aurait, peut-être, favorisé son accession au pouvoir...
 
Comme le désirait Marie Walewska, son coeur repose dans le caveau des D'Ornano  dans le Cimetière du Père Lachaise et son corps en Pologne, à Kiernozia.
 
                         Une page d'Histoire Franco- Polonaise fut ainsi écrite... pour l'éternité!...
 
 
                                                                                                          Anne.
 
 
Ps: J'ai eu le grand plaisir de rencontrer, il y a quelques années, par l'intermédiaire du Comte de Féligonde, Président de l'antenne auvergnate de l'association "Souvenir Napoléonien", un des descendants de Napoléon et de Marie Walewska... Emouvant moment..
 

3 Mai : FĂŞte Nationale Polonaise
 

"Constitution du 3 Mai 1791"

réalisé par Jan Matejko en 1891.

(tableau de 247 cm sur 446 cm

exposé au Château Royal de Varsovie).

Le 3 Mai 1791, à Varsovie, le Roi Stanislas Auguste Poniatowski adopte la première Constitution en Europe et la deuxième dans le monde après celle des Etats-Unis.

Cette Constitution, promulguée quatre mois avant la première Constitution Française, était, pour l'époque, un acte exceptionnel !

La Pologne traversait alors une période compliquée et difficile, après avoir été une des plus grandes puissances européennes aux siècles précédents.

Cette première Constitution Polonaise était inspirée par l'esprit du Siècle des Lumières.

Elle a été la première Constitution adoptée par la voie démocratique en Europe et est le symbole de la mutation pacifique d'un système politique.

Supprimée en 1793 à la suite du partage du pays par ses voisins, la Constitution du 3 Mai 1791 devint un symbole de l'indépendance du Pays.

Retrouvant son indépendance le 11 novembre 1918, la Pologne fixe la date du 3 Mai pour sa Fête Nationale.

Le régime communiste décide, en 1951, l'annulation de la Fête Nationale le 3 Mai.

Depuis 1990, suite aux premières élections libres en Pologne, la Fête Nationale a lieu, de nouveau, le 3 Mai !

 

L'association franco-polonaise "Sur un Air de Pologne" a le plaisir de partager le bonheur du Peuple Polonais qui célèbre

avec honneur, respect et fierté

sa Fête Nationale en ce 3 mai !

 

Le 2 Mai est la fête du drapeau et des emblèmes polonais.(thèmes qui seront évoqués dans un prochain article sur le site).

Le 2 Mai est aussi la fête de la Diaspora polonaise appelée "Polonia", dispersée dans de nombreux pays du Monde

et à laquelle, à cette occasion, l'Association "Sur un Air de Pologne" adresse ses très sincères et cordiales salutations !

 

Je vous invite, Chères Amies et Chers Amis, à écouter l'Hymne Polonais dont le texte est traduit en Français et dans lequel vous constaterez le nom de "Bonaparte".

Je tiens à vous remercier d'accepter de partager cette grande Fête Nationale avec nos Amis Polonais.

 

Anne Wozniak

Timbre à l'occasion du centenaire de l'arrivée des Polonais en France

Un grand merci à Monsieur Edouard Papalski qui oeuvre depuis environ 70 ans pour la Pologne, pour la Polonia et pour l'Amitié Franco-Polonaise !

Avec toute ma reconnaissance,

Anne Wozniak

11 Novembre :
Fête de l'Indépendance Polonaise

A l'occasion du 11/11/2020, journée  de la fête nationale de l'Indépendance de la Pologne,
 vue l'actuelle situation sanitaire compliquée, 

 le Théâtre de PoznaĹ„ nous a invité à la présentation de "PADDYMANIA",

concert avec des chansons de
 la Comédie musicale "Virtuoso" de l'Américain Matthew Hardy, dédiée au personnage d'

           IGNACY JAN PADEREWSKI,

un des Pères de l'Indépendance de la Pologne ,
Politicien, 
Premier Ministre exceptionnel, 
Pianiste et Compositeur.

Association loi 1901

En l'an 1807, Napoléon est sur le Sol polonais, non loin de Varsovie et il fait la connaissance de Marie Walewska. Bientôt, après une rencontre lors d'un bal officiel, il lui fait parvenir un immense bouquet de fleurs, accompagné d'un mot écrit de sa main:
 
                              "Je n'ai vu que vous... Je n'ai admiré que vous... Je ne désire que vous... N."
 
L'entourage de Marie ne s'oppose pas à ce rapprochement et y voit même l'occasion de ... sauver la Pologne !
Marie devient donc officiellement la maîtresse de Napoléon. Pour elle, accepter cette relation est un acte de courage patriotique.
L'Empereur l'emmène au château de Finckenstein...
Leurs amours printanières resteront gravées dans la mémoire de Napoléon comme des moments... uniques.
 
Pouvait- il en être autrement ?...
 
Napoléon, l'évoquant, disait d'elle:
"Une femme charmante,un ange! C'est bien d'elle qu'on peut dire que son âme est aussi belle que sa figure!"
 
Une contemporaine écrit:
"Elle n'était pas précisément grande mais elle avait la taille bien prise, les cheveux blonds, le teint clair, la figure pleine, un sourire agréable et un timbre de voix qui la rendait sympathique aussitôt qu'elle parlait; modeste et sans prétention, très réservée dans ses gestes et toujours très simple dans sa toilette,

elle avait comme femme tout ce qu'il faut pour plaire et être aimée."
 
Le temps passe et les deux tourtereaux semblent très épris l'un de l'autre... Ces sentiments ne font pas oublier à Marie le sort de la Pologne.
Hélas, Marie et les fidèles soldats polonais n'obtiendront, à leur grand regret, que la renaissance d'une partie de la Pologne qui deviendra seulement, de 1807 à 1815,

le Grand Duché de Varsovie.
 
Le 4 mai 1810, naît Alexandre, fruit des amours de Napoléon avec Marie Walewska.
Cet enfant naturel s'appelera
 
 
                                           Alexandre, Florian, Jozef, Colonna Walewski (nom de l'époux de Marie).
 
Mais... Napoléon préfère Marie-Louise d'Autriche, parti plus intéressant, qu'il épouse le 2 avril 1810.
Pourtant, il s'affichait ouvertement avec Marie et l'appelait:"Mon épouse polonaise"...
Les intérêts politiques dépassent souvent les sentiments ..., fussent-ils sincères et profonds...
 
Néanmoins, l'Empereur, devenu aussi père de l'Aiglon, prend, en présence de Marie Walewska, des dispositions pour garantir l'avenir du jeune Alexandre.

Lui seront  attribués soixante fermes dans les environs de Naples, une rente, des armoiries et le titre de Comte d'Empire.
 
Alors que Napoléon a tout perdu, Marie sera la seule à lui rendre visite, avec Alexandre, sur l'île d'Elbe.
 
Alexandre Colonna Walewski fut agent secret en Pologne au bénéfice de Louis Philippe, Officier Français en Algérie, Ministre Plénipotentiaire, Ambassadeur, Sénateur, Ministre d'Etat avec la Direction des Beaux Arts, Député du Corps Législatif et Président de ce même Corps.
 
On sait que l'Aiglon, fils légitime de Napoléon, est mort très jeune.
 
Aujourd'hui, il reste des descendants de Napoléon et de Marie Walewska...
 
Dans la descendance directe de Napoléon 1er, Alexandre était le mieux "positionné", bien qu'enfant naturel non reconnu par Napoléon. 
Mais Alexandre n'a jamais tenté de faire valoir ses droits. 
S'il s'était, en temps voulu, manifesté, le contexte politique aurait, peut-être, favorisé son accession au pouvoir...
 
Comme le désirait Marie Walewska, son coeur repose dans le caveau des D'Ornano  dans le Cimetière du Père Lachaise et son corps en Pologne, à Kiernozia.
 
                         Une page d'Histoire Franco- Polonaise fut ainsi écrite... pour l'éternité!...
 
 
                                                                                                          Anne.
 
 
Ps: J'ai eu le grand plaisir de rencontrer, il y a quelques années, par l'intermédiaire du Comte de Féligonde, Président de l'antenne auvergnate de l'association "Souvenir Napoléonien", un des descendants de Napoléon et de Marie Walewska... Emouvant moment..
 

Napoléon et la Pologne

Le 5 mai 1821, mourait Napoléon ...
A l'occasion du Bicentenaire de la mort de l'Empereur, je vous propose cet article concernant les relations qu'a entretenues Napoléon avec la Pologne et surtout avec Marie Walewska...

Menu

Sur Un Air De Pologne

 

Marie naît dans un pays occupé. Les révoltes et soulèvements contre les occupants russe, prussien et autrichien sont réprimés dans le sang.
Dans les salons aristocratiques et dans les tavernes populaires, l'attention des Polonais est retenue par les informations reçues de France.
Napoléon Bonaparte, Maître de la France, ne pourrait-il pas devenir un possible libérateur de la Pologne ?...
 
De jeunes et courageux Polonais rejoignent l'Armée Française.
Le Premier Régiment de chevau- légers Lanciers Polonais de la Garde Impériale, unité célèbre de Cavalerie Légère, est créé

sous le commandement du Colonel Wincenty Krasinski.
Napoléon disait:"Il n'y a rien d'impossible à mes Polonais!", tant il les estimait pour leurs valeurs militaires.
 
Ce sont ces Lanciers Polonais qui se feront remarquer par leur bravoure, lors de la grande bataille, aux côtés de Napoléon, à Samosierra, en 1808. 
Ce sont, eux aussi, qui resteront fidèles à l'Empereur... jusqu'à la fin...